ACTUALITÉS DU CLUB, Actualités de la communauté

LES AMIS DE YOUNITED BEERSCHOT ET ANTWERP STREETBOYS

Les joueurs de Younited Beerschot et Antwerp Streetboys attendent également avec impatience le derby anversois. «Mais quoi qu'il arrive, nous continuerons toujours à nous entraider. Notre amitié transcende la rivalité du derby.

 

Chez Younited Beerschot et Antwerp Streetboys jouent des adultes pour qui, en raison des circonstances, il n'est pas évident de rejoindre un club de sport classique. Souvent, les joueurs ont des antécédents et une problématique qui ne leur permettent pas toujours de participer facilement à notre société complexe. Ils bénéficient d’un entraînement et de tenues gratuits au sein des deux équipes de football. En outre, ils ont également fait du bowling, du vélo et d'autres sorties ces derniers mois. «Nos séances d'entraînement sont généralement séparées, mais nous faisons beaucoup de ces sorties avec les joueurs de Younited Beerschot. Je n'ai aucun problème à ce niveau. Au contraire, nous sommes un groupe d'amis. Noureddine Kadiri raconte l'histoire des Antwerp Streetboys. «Même si je soutiens l’Antwerp et que j'espère que l’Antwerp gagne dimanche, le plus important pour moi est que grâce à ce projet, nous fassions des activités et apprenions à connaître les gens. Peu m'importe qui vous soutenez. »

Le Beerschot a invité Noureddine, avec quelques joueurs de Younited Beerschot, au stade olympique cette semaine. Younited Beerschot s'entraîne chaque semaine dans la salle de football en salle Garrincha d'Hoboken. «J'ai eu des problèmes dans ma vie et j'ai été dans un refuge d'urgence». C‘est ainsi que Guido de Ridder entame la conversation, sans vouloir en dire plus sur son passé. «Et j'ose dire que grâce à Antwerp Streetboys et Younited Beerschot, j'ai pu reconstruire ma vie. C'est plus que jouer au football. Nous pouvons également discuter de nos problèmes avec notre entraîneur et notre coordinateur. Ils nous écoutent et nous aident si possible. Aujourd'hui encore, en ces temps de Covid, Younited Beerschot propose des distractions et des activités adaptées. Notre entraîneur, Mo, a été testé positif et est malade. Nous lui souhaitons un prompte rétablissement.

 

Guido est le mari de Patricia. Elle et son frère Christophe appartiennent également au noyau «dur» de Younited Beerschot. Bien qu’ils aient déjà reçu une tenue d'entraînement, leurs yeux scintillent lorsqu'ils peuvent également enfiler le dernier maillot de compétition du Beerschot. Ce sont de petites choses qui font le bonheur des joueurs de Younited Beerschot. «Quand j'ai appris que le Beerschot allait également monter une équipe, je n'ai pas hésité une seconde. Je suis toujours. » dit Christophe tout content. «Je suis vraiment très fier de faire partie de la famille du Beerschot. Ce projet compte beaucoup pour moi aussi. Quand j’ai perdu mes parents, j'étais sans abri pendant un certain temps. Depuis, je vis dans un logement social et j’ai retrouvé le goût de vivre. Et Younited Beerschot en est une partie importante. Nous allons également à des tournois avec les copains des Antwerp Streetboys. Nous avons déjà pris le bus de l'équipe du Beerschot ensemble.

Younited Beerschot a été l'un des premiers projets sociaux lancés par le Beerschot, en collaboration avec la ville d'Anvers, entre-temps, notre club est de plus en plus actif dans le travail de quartier du Kiel et lancera bientôt d'autres grands projets pour aider les défavorisés et stimuler les jeunes, grâce à la Fondation «United by 13».

 

Et puis il y a le derby.

 

Christophe : « On va gagner ! »

Nouredinne : « Du calme, petit rat »

Guido : « Hé petit chien ! »

 

Patricia sourit et sait que ce sont des amis. «Cela fait partie de l’ambiance. C'est de l'amitié. C'est aussi ça le football anversois. C'est aussi ça le derby.

Jupiler Pro League

1 Club Brugge 76 pts
2 R. Antwerp F.C. 60 pts
3 RSC Anderlecht 58 pts
4 KRC Genk 56 pts
5 KV Oostende 53 pts

XIII

COMMANDEZ VOTRE MAILLOT EN LIGNE